Pourquoi installer une borne de recharge en entreprise ?

borne de recharge

L’entreprise est également une organisation qui permet le développement de bornes de recharge. Leur participation est essentielle pour assurer la croissance du marché du véhicule électrique. Afin de renforcer les efforts de l’entreprise, l’État a pris des mesures pour les inciter à œuvrer pour une mobilité plus propre à travers la loi LOM votée en 2019. Alors, quelle est l’obligation de l’entreprise de recharger les véhicules électriques ?

Une borne de recharge : de quoi s’agit-il ?

Une borne de recharge est un dispositif qui permet de recharger les véhicules électriques en toute sécurité avec la plus grande efficacité. Il se compose de contacteurs, de cartes électroniques et de divers équipements. Le courant domestique ne le remplace pas, car la prise domestique est conçue pour une utilisation en courant léger. Pour recharger un véhicule qui pèse des tonnes, il faudrait un courant alternatif d’une puissance entre 3,7 kW à 22 kW. Quant aux charges rapides à courant continu, ils peuvent fournir jusqu’à 150 kW. Généralement, ce type de charge est utile pour  l’installation de borne de recharge en entreprise. En outre, il faudra plusieurs heures pour qu’une voiture électrique ait la charge nécessaire. Pendant cette période, les véhicules consomment souvent une puissance très élevée, ce qui peut surcharger et endommager les équipements ménagers. Dans ce cas, si vous choisissez d’utiliser une prise domestique, il est recommandé de faire appel à un spécialiste pour la vérification de l’installation électrique. Si vous souhaitez installer une borne de recharge en entreprise, il existe désormais des sites qui se spécialisent dans le domaine.

 Le type de charge mieux adapté à votre situation

Il y a deux différents types d’alimentation électrique : le courant alternatif (AC) et le courant continu (DC)

  • la recharge en courant alternatif :

Le courant alternatif, également appelé onde sinusoïdale, est une impulsion électrique qui circule dans un sens puis dans l’autre. La charge qu’il transporte est égale et l’intervalle du cycle est régulier. La fréquence du courant alternatif est en Hertz (Hz). Il représente le nombre de fois que le courant change de direction en une seconde. Si on envisage d’installer une borne de recharge en entreprise, la charge alternative est la méthode la plus appropriée surtout lorsque le véhicule est stationné sur place pendant plus de vingtaines de minutes. Cela explique aussi le fait qu’utiliser un chargeur alternatif est plus intéressant financièrement et le plus adapté pour une charge quotidienne.

  • La charge courante continue :

Le courant continu circule à sens unique, du positif au négatif ou l’inverse. Ce flux de courant est dû par le mouvement chimique d’un générateur par exemple : la batterie ou la pile. Il peut également être produit par l’effet photoélectrique produit par les panneaux photovoltaïques. Cependant, les chargeurs continus nécessitent beaucoup de courant du réseau. En fait, ils sont souvent appelés « super chargeurs » avec une puissance de charge comprise entre 50 kW et 250 kW. Par conséquent, son coût est très élevé. Néanmoins, cela permet au véhicule de se recharger plus rapidement. C’est le meilleur moyen de recharger rapidement la voiture pendant la conduite sur de longues distances. Ce type de chargeur se trouve généralement plus souvent le long des autoroutes que dans les locaux privés ou les immeubles commerciaux.

Installer une borne de recharge en entreprise 

La loi d’orientation des mobilités (LOM) votée en 2019 vise à renforcer les obligations de pré-équipement des bâtiments neufs ainsi que des bâtiments existants. Par conséquent, les locaux commerciaux ont été contraints d’installer une borne de recharge en entreprise pour véhicules électriques dans une plus grande proportion. Son but est d’accompagner le changement environnemental lié à la mobilité en France. Les entreprises concernées sont tous les bâtiments neufs qui déposent son permis de construire après le 1er janvier 2017 et pour ceux qui sont principalement à usage industriel ou tertiaire et sont équipés de parkings pour les salariés. Les nouvelles conditions s’appliquent également aux bâtiments neufs qui font une demande de permis de construire ou déclarés au préalable après le 11 mars 2021, ainsi que des bâtiments ayant une grande infrastructure.

Conseils pour choisir son modèle de broyeur de papier
Trouver une société d’études et de réalisations en génie acoustique